Skip to content

Grignon 2026, deux siècles d'agronomie à ouvrir au grand public

L’école d’ingénieurs AgroParisTech déménagera en septembre 2021, laissant vacant le splendide site de Grignon. Un lieu chargé d’histoire et de potentiel. En répondant à l’appel à projets du ministère de l’Agriculture, l’association Grignon 2000 espère racheter ces 300 hectares, avec le souhait de les faire rayonner à l’international et auprès du grand public. Interview d’Hervé Lecesne, coprésident de Grignon 2000.

15 novembre 2020

Vue aérienne du Château de Grignon. © Caroline Fontana, Survol de France

Hervé Lecesne, vous êtes coprésident de l’association Grignon 2000 à l’origine du projet Grignon 2026. En quoi consiste-t-il ?

L’idée est de créer un grand campus avec plusieurs pôles d’activités, dont un parcours de musées ouverts à tous avec l’actuel musée du vivant, la création d’un musée sur la vigne, d’un sur la forêt, et d’un dernier sur l’eau. La forêt et la ferme expérimentale seraient également ouvertes aux visites. Cette ferme pourrait intéresser des startups, réunies au sein d’un incubateur et ayant besoin de faire des essais en terre agricole. Quant aux laboratoires, ils seraient rendus accessibles aux organismes publics et privés. En parallèle, des résidences étudiantes et un complexe hôtelier seraient développés pour maintenir la présence d’étudiants et accueillir des événements internationaux.

Quelles valeurs votre association, composée d’anciens élèves d’AgroParisTech et d’amis de Grignon, veut-elle insuffler dans ce projet ?

Nous souhaitons préserver l’intégrité et l’histoire de Grignon, en s’axant sur le respect de l’environnement et de son architecture, tout en maintenant un lien étroit avec l’école d’ingénieurs AgroParisTech. Pour nous, il est important de conserver l’excellence scientifique et intellectuelle du site, que ce soit un lieu d’échanges, de confrontations d’idées et de débats autour de l’agronomie. Parmi les 10 dossiers retenus par le ministère de l’Agriculture, qui donnera sa réponse finale en juin 2021, je pense que nous sommes le seul à ne pas vouloir en faire un projet immobilier.

Grignon 2000 porte-t-elle ce projet toute seule ?

Il est compliqué pour une association de déposer un dossier de candidature auprès de l’État, donc nous avons créé une structure juridique sous forme de SAS, nommée « Grignon 2026 Investissement SAS ». Nous avons aussi lancé une campagne de crowdfunding [qui se termine le 18 décembre, ndlr] pour financer les études préalables au projet. Par la suite, nous comptons faire une offre avec Cœur d’Yvelines, l’intercommunalité rassemblant 31 communes autour de Grignon. Elle aussi est intéressée par la pérennité du site et par le maintien des 300 emplois actuels.

Merci de votre visite !

Le Vrai d’la Faux est un jeune blog, fraîchement propulsé sur Internet.

Peut-être auriez-vous 2 minutes pour dire ce que vous en pensez ? Toutes vos remarques aideront à l’améliorer !

Oups !

La newsletter mensuelle n’est pas encore disponible. Je fais tout mon possible pour la mettre en place au plus vite !